Connaissez vous vos risques cardiovasculaires ?

L’infarctus n’est pas une maladie des seniors, des dépistages ont montré que 9 % des 16-30 ans ont nécessité une prise en charge immédiate, en cause la combinaison tabac + pilule, en passant par la malbouffe, la sédentarité et l’alcool.

Ignorer sa tension artérielle, son taux de cholestérol, sa glycémie peut conduire à un accident cardiovasculaire.

20 000 infarctus par an chez les 25-45 ans, dont un quart n’arrivent pas à l’hôpital vivants.

Connaissez-vous vos risques ?

Selon une enquête de la Fédération française de Cardiologie, 42 % des personnes interrogées ont abordé spontanément le risque cardiovasculaire avec leur médecin, et 38 % de celles présentant 3 facteurs de risque n’en ont même pas parlé. Et Vous ?

Question 1 :

Fumez-vous ou avez-vous arrêté depuis moins de 3 ans ?

Oui – Non

Question 2 :

  1. Votre père ou un parent du 1er degré de sexe masculin a-t-il eu un infarctus du myocarde ou une mort subite avant 55 ans ?

Oui – Non

  1. Votre mère ou une parente du 1er degré a-t-elle eu un infarctus ou une mort subite avant 65 ans ?

Oui – Non

  1. L’un de vos deux parents a-t-il fait un accident vasculaire cérébral avant 45 ans ?

Oui – Non

Question 3 :

Si vous êtes un homme, avez-vous plus de 50 ans ? Si vous êtes une femme, avez-vous plus de 60 ans ?

Oui – Non

Question 4 :

Etes-vous hypertendu ?

Oui – Non – Je ne sais pas

Question 5 :

Avez-vous une hypercholestérolémie ? (excès de LDL-cholestérol) ?

Oui – Non – Je ne sais pas

Question 6 :

Avez-vous un diabète de type 2 (non insulino-dépendant) ?

Oui – Non – Je ne sais pas

Si vous avez répondu 0 Oui :

Vos risques de maladie cardiovasculaire sont limités et peuvent le rester si vous conservez une bonne hygiène de vie.

Si vous avez répondu 1 ou 2 Oui :

Il est temps de vous surveiller ou d’envisager un bilan de santé avec votre médecin car les facteurs de risque ne s’additionnent pas mais se renforcent mutuellement. Réagissez, surtout si vous avez un indice de masse corporelle (poids/taille) supérieur à 30 et peu d’activités physiques.

Vous avez au moins 3 Oui :

La cote d’alerte est atteinte avec 3 facteurs de risque, surtout si vous êtes concerné par le plus grave : l’hypertension. Consultez sans attendre.

Si vous ne savez pas répondre à l’une des trois dernières questions, faites un bilan de santé avant que les ennuis ne commencent. En phase aiguë, 50 % des maladies cardiovasculaires sont mortelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *