Personnes Agées, association, maison de retraite

La relaxation chez la personne âgée a d’abord pour objectif d’établir une relation favorable du sujet avec son corps,

Pourquoi pas continuer à développer les valeurs en tenant compte des contingences imposées par des problèmes possibles physiques

L’action physique est le meilleur moyen de diminuer la réaction négative du corps face au stress, l’exercice conserve un haut niveau de défense dans le système immunologique, il prévient les troubles fonctionnels et les infections.

Il est important de rester conscient de toutes les parties de son corps, de continuer à remuer les articulations, il est aussi nécessaire de bien oxygéner les cellules et d’apporter le plus possible d’oxygène dans le cerveau pour entretenir la mémoire et les facultés de concentration.

Si tous les sujets âgés peuvent a priori bénéficier de la relaxation afin de réduire les tensions musculaires ou créer un état de détente mentale, on peut cibler plus précisément certaines situations pathologiques tout à fait indiquées.

. des phénomènes douloureux issus de la contraction des muscles de la nuque (pouvant provoquer des céphalées) ou de la zone dorso-lombaire.

. des conduites spécifiques comme l’insomnie.

. des épisodes psychopathologiques plus ou moins prononcés : neurasthénie, hypocondrie, dépression, comportements anxieux, phobiques, obsessionnels.

Toutefois il faut toujours être attentif au contexte existentiel du sujet, à une pathologie organique inaperçue ou à une éventuelle psychopathologie pouvant constituer une contre-indication : hypertension artérielle, épisode dépressif majeur….

14 thoughts on “Personnes Agées, association, maison de retraite

  1. bonjour,
    Je vous écris parce que je travaille pour une association comme animatrice auprès de personnes âgées à domicile et je pense que votre travail auprès de ce public pourrait vraiment intéresser certaines de ces personnes. Je suis bien sûr moi aussi intéressée par cette pratique.
    J’aimerais faire intervenir des professionnels du bien-être auprès des personnes dont je m’occupe.
    Pensez-vous q’une intervention auprès d’un groupe serait envisageable?
    Nous sommes dans le Morbihan, à Riantec, dans le sud de Lorient.
    Merci,
    isabelle

    (j’ai eu vos e-coordonnées par le biais de »Copains d’avant », on était au même collège des Belleries à Vineuil).

  2. Bonjour Isabelle,
    Il est en effet possible d’intervenir auprès des personnes âgées dans le domaine de la sophrologie.

    Cela est relativement riche pour les personnes qui peuvent en bénéficier.

    J’interviens régulièrement en maison de retraite. Malheureusement les budgets sont restreints, pourtant quand on veut on peut, mais les pouvoirs sont souvent contraints de faire des choix.
    Les vacances se terminent et je vais remettre sous peu des articles en ligne.
    N’hésitez pas à surfer sur l’icône des personnes âgées où j’avais déjà donné quelques informations concernant la sophro et les personnes âgées.

    Je reste à votre disposition pour toute info complémentaire,

    Bonne Journée,

    Nathalie

  3. Bonjour Nathalie,

    j’aimerais avoir quelques conseils car je suis actuellement en formation pour devenir sophrologue. Je suis sur Paris et j’aimerais avoir ton avis sur la meilleure façon de m’y prendre pour démarrer. j’essaie de démarcher mais je ne reçois aucune réponse ni des communes, ni des différentes structures auxquelles je me suis adressée. Dois-je directement me rendre dans les centres, écoles, maisons de personnes âgées ? (c’est dans ces domaines que j’aimerais le plus agir)
    J’ai peur de me lancer car je trouve que la sophrologie, hélas, n’est pas encore entrer dans les habitudes et lorsque j’en parle autour de moi, j’ai beaucoup de retours sceptiques
    Je te remercie par avance des petits conseils que tu pourras me donner

  4. Bonjour,Nathalie ,Anita
    Je viens de terminer ma formation de relaxologue et vais me lancer dans cette profession en plus de mon travail d’aide soignante. Amon avis la relaxation est une très bonne pratique pour les personnes agées . Cela peut vraiment leurs apporter beaucoup à commencer par les sortie de leur isolement . Voilà j ‘espère à bientôt.

    Nafissa .

  5. Bavo Nathalie pour tout ce travail !

    ça donne envie d’aller de l ‘avant , je vais démarrer mon activité très bientôt ; je suis de la Moselle je me déplacer souvent sur Paris et j aimerai vous rencontrer pour discuter et échanger nos idées.

    Merci et à bientôt.

    Nafissa

  6. bonjour,
    je suis eleve infirmiere en 3eme année ; je fais un mémoire dont la question est: comment une infirmière peut elle prendre en soin une personne agée en structure avec la collaboration d’une sophrologue?
    serait-il possible que je puisse obtenir un entretien téléphonique ou internet?
    les sophrologues dans ce domaine sont assez rares!
    merci
    joséphine

  7. Bonjour,

    Je porte beaucoup d’interêt à toutes les remarques, retour d’éxperience concernant la sophrologie pour personnes âgées.
    Etant nouveau dans la profession,je fais une prospection intensive auprés des differents établissements , ce n’est pas facile, ce n’est pas vraiment rentré dans les moeurs, mais il faut bien démmarrer , j’écoute donc e ous les retours d’idée sur le sujet
    Je pense que l’étape de la mise en confiance auprés des sophronisés ( l’alliance ) est le + important à acquérir aprés la réussite sur un contact

  8. bonjour ,

    je suis etudiante en sophrologie et je souhaite effectuer mon stage en maison de retraite . pouvez vous me donner des elements pour mettre en place les seances? je ne trouve pas bcp de documentation sur la sophrologie pour personne agee. merci d’avance pour votre aide.

  9. Je suis sophrologue certifiée et j’ai bien du mal à accrocher une structure pour adultes, pour enfants et ados. il y a une méconnaissance de la relaxation que l’on associe à une pratique sectaire. Dommage, j’ai pourtant un flyer bien constitué, mais il y a un hic. J’ai besoin d’infos là, à ce stage. Merci les filles

  10. Bonjour, je suis infirmière à roanne(42) en gériatrie (USLD). Voilà j’ai un projet qui me tiens à coeur, se serait de pratiquer la sophrologie sur mon lieu de travail tout en restant à mon poste d’infirmière. Je voulais savoir quelles étaient les opportunités qui pourraient s’offrir à moi, formation, stage… Je ne sais pas trop dans quelle direction aller et si cela est possible pour moi. Car je pense que la sophrologie en milieu gériatrique pourrait etre un plus et apporter une qualité de vie aux patients, peut-etre meilleur. Merci d’avance pour votre aide.

  11. Je suis sophrologue et actuellement je démarche les maisons de retraite.
    Domaine qui m’intéresse beaucoup .
    Et comme beaucoup, je trouve qu’il n’y a pas trop de renseignement dans se domaine.
    J’aurais souhaité avoir plus de renseignement sur ce sujet, notamment sur l’approche des personnes agées en gériatrie.
    Merci pour vos articles.

  12. Malheureusement les finances manquent actuellement un peu partout. Il y a également beaucoup de personnels hospitaliers qui ont suivi des formations dans le bien-être. Ils n’ont pas le temps de s’occuper des patients mais trouvent le moyen de mélanger les rôles. Chacun son métier, sa formation.
    La sophrologie doit d’abord avoir été pratiqué à titre personnel avant de l’appliquer aux autres.
    Quant à la gériatrie, bien souvent les personnes sont dépendantes et ont de grandes difficultés de compréhension. J’ai essayé dans quelques établissements mais cela est compliqué, voir impossible à appliquer.

  13. Bonjour,

    Je suis « normalement » à 5 ans de la retraite et travaille dans la fonction publique, je souhaite entreprendre une formation de sophrologue. J’ai demandé à quelques écoles sur Paris (j’habite le 77) de m’envoyer leur documentation, mais je n’arrive pas à me décider sur un établissement en particulier. Si quelques uns d’entre vous on des idées ou mieux ont finit leur formation, voudriez vous m’indiquer quelle route je dois prendre ?
    En plus je voulais commencer en octobre ou novembre 2012 pour 6 mois (+ de 300 h avec certification en fin de formation) mais ma hiérarchie ne me donnera un avis favorable ou pas qu’en juin, certainement trop tard car il n’y aura plus de places.
    J’ai le droit à un congé formation, peu payé, et en plus je règle le cout des cours, de 3400 euros, au fait est ce le prix moyen en général ?
    Merci de votre aide.
    Lynda

  14. Madame,
    Pour information, je suis contactée environ 20 fois par semaine par des personnes qui souhaitent suivre une formation de sophro, sachez que des milliers de gens sont dans la même situation et peu en vivent. En ce qui me concerne, nous étions 40 à participer en 2003 à l’école de sophrologie et de somatothérapie de William Bonnet, et nous ne sommes que 2 à essayer de nous en sortir en galérant. 7 ans de prospection, sachant que celle-ci est permanente…

    Beaucoup de professionnels de la santé, psychiatre, kinés, infirmières, sage femme, utilisent la sophrologie en abrégeant les techniques et en se faisant rembourser par la Cpam.

    D’ autre part, il faut investir lourdement dans des livres, afin de mieux comprendre l’humain dans sa globalité. Il faut aborder différents sujets (fin de vie, dépression, deuil, séparation, maladies diverses…)

    Il faut être prêt psychologiquement et physiquement à « prendre des coups », il faut avoir travailler longtemps sur soi avant de pouvoir apporter des outils aux autres. Il faut faire attention aux transferts suivant les séances. En quelques années d’expériences, le monde va de plus en plus mal. Etre confrontée à une personne en dépression sévère demande beaucoup au niveau technique. Mais également un travail en partenariat avec les pro de la santé. De plus en plus de gens qui tentent de se suicider, des « pathologies » lourdes, qui viennent vers la sophrologie lorsque la panoplie de médicaments ne fait plus effet, les psy, les médecins pensent à la sophrologie…

    Je suis réaliste, et dans le sujet, tout simplement,

    Je vous souhaite un agréable week-end,
    Cordialement,
    Nathalie ROBIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *