Training-Autogène de Schultz

Le Training-Autogène de Schultz (TAT)
Johannes- Heinrich Schultz, psychothérapeute allemand est né en 1884, sa méthode de relaxation est connue sous le nom de training-autogène.

Il s’inspira de la méthode d’Emile Couet.

Il propose en 1932 le TAT (Training Autogène de Shultz), est une technique qui s’inspire du yoga et de l’hypnose, c’est un exercice de relaxation pratiqué par le sujet lui-même. Il s’agit de se concentrer sur son corps à travers cinq sensations à intégrer portant sur la pesanteur et la chaleur : bras lourds, bras chauds, respiration calme et régulière, plexus solaire chaud, front frais.

– La pesanteur, « mes bras et mes jambes sont lourds comme du plomb »
bras lourds, bras chauds,

– La chaleur, la sensation de chaleur proposée crée un phénomène de vasodilatation.Cette décontraction des vaisseaux amène un effet sédatif, et une régulation céphalique, et approfondit la détente. « mon front est agréablement frais ». Mon bras droit est chaud, mon bras gauche est chaud, ma jambe droite est chaude, ma jambes gauche est chaude, tout mon corps est chaud, mais mon front reste frais, agréablement frais »

– La régulation des organes abdominaux, le sujet se concentre sur son plexus solaire.
 » mon plexus solaire est chaud »

– La régulation cardiaque, le sujet place sa main sur son coeur, « mon coeur bat calme et fort »
Le contrôle respiratoire, « ma respiration est tout à fait calme, tout mon être respire »

Focalisation sur ces sensations qui entraîne une déconnection du mental.

Le training autogène utilise les sensations et les perceptions, ainsi que des exercices d’autosuggestions corporelles.

1 . Sensation de pesanteur (je suis lourd, très lourd)

2. Sensation de chaleur (mon bras est chaud)

3. Contrôle du coeur (mon coeur bat calmement…)

4. Contrôle de la respiration (je respire doucement, profondément)

5. Sensation de chaleur abdominale (mon plexus solaire et mon ventre sont chauds)

6. Sensation du front frais (mon front est agréablement frais, calme)