Les médecines alternatives ont du succès

40 % des français utilisent les médecines alternatives. D’après l’OMS, 400 sortes existeraient, elles sont complémentaires, alternatives, traditionnelles. Regroupées en 4 catégories :
. Biologiques, à partir de l’utilisation de plantes, de minéraux, mais aussi d’animaux (phytothérapie, aromathérapie)

. Manuelles, manipulation du corps, ostéopathie, chiropraxie etc…)

. Approches entre le corps et l’esprit, hypnose, méditation, sophrologie…

. Puis l’acupuncture, l’homéopathie…

Les personnes qui ont de graves maladies, ou chronique.

Les professionnels de la santé se tournent vers ces techniques. De plus en plus de médecins, plus de 6 000 en France, ont suivi une formation qualifiante, et près de 20 % d’entre eux, sont salariés en milieu hospitalier.

L’acupuncture est utilisée afin de soulager les maux de dos, les nausées et troubles du sommeil.

Des consultations d’homéopathie sont proposées aux patients atteints d’hépatite virale ou infectés par le VIH.

De plus en plus de services hospitaliers ont recours à l’hypnose lors d’anesthésie classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *